Tristane Banon ou la cause des femmes.

Publié le par Mae Bat

La mauvaise réputation.

On espère que la plainte de Tristane Banon sera déposée. Aujourd'hui il semble essentiel de poursuivre l'enquête sur les drôles de moeurs de la classe politique, qu'il s'agisse d'affaires politico-financières ou d'affaires de moeurs à proprement parlé. Le discrédit porté à notre classe politique, sa déchéance morale, sont encore des éléments pour se défaire de son emprise.

Mettre en cause la réputation d'une femme pour éviter d'avoir à répondre de l'agression sexuelle sur la personne de Nafissatou Diallo c'est la démarche de Dominique Strauss Kahn, soutenu en celà par ses avocats et de ses conseillers en communication, ses amis des médias et de la politique, aussi Madame Banon et son avocat connaissent les dangers auxquels ils s'exposent, la démarche est d'autant plus courageuse.

Que la plainte de Tristane Banon aboutisse, ou non, elle sera utile à la cause des femmes mais encore à nos interrogations sur "le pouvoir" dans la vie publique et les organisations, car cette affaire met en scène un ensemble d'acteurs de la vie politique ou encore la famille réunis au sein du Parti "socialiste".

Quand à savoir si Dominique Strauss Kahn est victime d'un complot, ce sera là bien davantage à quelques psychanalystes ou psychiatres d'en apporter l'explication.

   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article