J'aime Wall-Street occupé ! - L'AFL-CIO pour l'extension du mouvement aux revendications des travailleurs de l'Union !

Publié le par Mae Bat

WallStreet-Pont-de-Brooklyn-occupe.JPGPont de Brooklyn occupé

George White, retraité et membre d'un syndicat, originaire de Brooklyn, a déclaré au New York Times : "Ce sont les enfants des mères et des pères qui ont travaillé dur toute leur vie, et maintenant ils ne peuvent pas mettre de la nourriture sur les tables. Ce sont les enfants qui ne peuvent rembourser leurs prêts, qui n'ont nulle part où aller et pas d'opportunités."

Les espoirs éveillés par le mouvement social et populaire du Wisconsin ne sont pas morts. En lançant le mouvement "Occupons Wall-street" quelques dizaines d'activistes - dont des adhérents des IWW - ont permis au mouvement social américain de poursuivre sa mobilisation, lui ont permis de s'organiser autour du projet d'une mobilisation générale à travers les Etats de l'Union prévue ce 15 Octobre.

Aux soutiens, Syndicat de la Poste du Canada ou des Transports de NY  - mais encore des manifestants de la Place Tahrir (Egypte) - ont succédés des participations (Syndicat des infirmières, d'association de vétérans, ..) et désormais l'appel de l'AFL-CIO à rejoindre le mouvement, appel à une semaine d'action pour l'emploi, etc .. Selon le Socialist-Worker, le mouvement "Occupons Wall-street" s'apprete ainsi, s'inscrivant parmi les mobilisations historiques, à faire rennaître l'Alliance de gauche qui avait si bien fonctionné contre le sommet de l'OMC à Seattle en 1999.

L'alliance née à Seattle avait été remise en cause par les politiques "anti-terroristes" succédant aux attentats du 11 Septembre, puis par l'association des syndicats à la campagne Obama - la politique suivie par ce dernier change considérablement la donne malgré les inquiétudes que font peser les Républicains et alors que la politique "anti-terroriste" a perdue de sa raison d'être.

 

WallStreet-Syndicat-des-Transports.jpg"Les responsables syndicaux qui ont pris la décision de s'associer aux protestations de Wall Street ne font pas simplement que répondre à des appels à la solidarité pour le mouvement Occuper Wall-Street, aussi important qu'il soit. Ils expriment également la colère parmi leurs membres pour leur perte d'emplois, les réductions de salaire et des des dépenses sociales dans une économie en déclin, tandis que l'entreprise en Amérique fait des profits records et que les super-riches deviennent encore plus riches.

Cette colère qui a conduit à "Occuper Wall Street"  a débuté il y a moins de trois semaines avec des centaines de jeunes militants établissant dans le quartier financier de Manhattan un campement de 24 heures dans Zuccotti Park - rebaptisée Liberty Plaza en l'honneur de la place Tahrir Egypte.

L'action a gagné la sympathie d'un nombre toujours plus grand de personnes et nourrie par tous les différents aspects d'un système géré par les super-riches, les 1 pour cent, symbolisé par les banquiers et les spéculateurs. A New York, les protestations régulières et les discussions politiques dans Liberty Plaza continuent à croître, et des activistes dans d'autres villes ont organisé leurs propres actions d'Occuper.

"Occuper Wall Street" est devenue le baromêtre de tous les mécontentements accumulés dans les Etats-Unis. " Socialist-Worker 05/10/11 

 

AFL CIO logoLa plus grande manifestation depuis que  le mouvement  Occuper Wall Street a débuté le 17 septembre, à New York les membres du syndicat, les étudiants et d'autres militants ont rejoint Wall-Street hier pour un rassemblement fort de plusieurs milliers de participants.

Ils ont marché du campement d'Occuper Wall Street, au Zuccotti Park, à l'hôtel de ville. S'adressant à la foule sur les marches de l'hôtel de ville, le Vice-président de Communications Workers of America ( CWA ) Christopher Shelton a déclaré : «Chacun de nous est ici à cause de la cupidité des entreprises. Il est temps non pas d'occuper Wall Street, mais de reprendre Wall Street ». Le CWA est parmi les dizaines de syndicats qui soutiennent la protestation depuis plusieurs semaines.

Hier,  Le président du Syndicat des Transports ( STT ), James C. Little, a déclaré: "Occuper Wall Street est un véritable mouvement populaire, et nos membres sont fiers d'être côte à côte avec les Américains qui se battent pour la justice économique et sociale. Il est temps de tenir les personnes responsables de la crise financière pour responsable de leurs actions."

Dès le 10 octobre, l'AFL-CIO lance une semaine d'actions sur l'emploi à travers le pays, certains en collaboration avec les mouvements de protestations "Occuper Wall Street" qui ont surgi d'Hawaï à Washington-DC.

Source : AFL-CIO NowBlog

AFL CIO Wisconsin"Le Syndicat AFL-CIO de l'Etat du Wisconsin exprime sa solidarité avec le mouvement Occuper Wall-Street" a déclaré son Président Phil Neuenfeldt.

Les nouveaux sénateurs du Wisconsin ont déposé un projet de Loi "Initiative pour l'emploi" qui doit assurer la formation de 35.000 travailleurs du Wisconsin en donnant de nouveaux moyens à l'enseignement technique et assurer immédiatement 3.900 emplois. L'action des sénateurs est relayée par une semaine d'action de l'AFL-CIO.

 

PETITION INTERNATIONALE de SOUTIEN

"OCCUPONS WALL-STREET"

wisconsin 

 

Autogestion MD Débat syndicaliste (fd)

 

Ailleurs dans le monde, la démocratie. Les Recall élections au Wisconsin. 

Reveil du mouvement syndical en Amerique du Nord - Wisconsin.  

   

Publié dans Tendances Amérique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article