Démocratie réelle, la tentation citoyenne en France - maj 24/05/11.

Publié le par Mae Bat

 INITIATIVE.

 

Le caractère subversif du mouvement qui se veut le prolongement français de celui initié à la Puerte del Sol, si toutefois ces initiatives locales prenaient une ampleur qui puisse permettre de parler de mouvement social, résiderait moins dans l'affirmation de quelques illusions républicaines (Assemblée Constituante, souveraineté du peuple) que dans la dénonciation de la mise sous séquestre de nos sociétés par la finance internationale.

Ces "illusions républicaines" traduisent davantage les aspirations de certaines forces politiques, d'hommes et de femmes(a) qui mettent leurs espoirs dans une n+ constitution de la République, que l'expression d'une attente populaire, la campagne électorale de 2012 n'est donc pas absente des préoccupations affichées(b). Des "illusions" superficielles encore si ces changements constitutionnels ne s'articulaient pas avec une rupture d'avec l'Union européenne et l'euro qui sont les symboles de cette remise en cause de la "souveraineté populaire".

 Bien plus que la démocratie formelle - dont l'actuelle situation sociale est l'héritière - c'est bien l'intrusion des valeurs démocratiques dans l'économie, l'entreprise, les échanges, l'exigence d'une nouvelle répartition des richesses, ou tout du moins l'affirmation aujourd'hui de ces revendications qui pourraient susciter notre adhésion. Et d'abord la mise en place du "contrôle ouvrier" en créant les premisses de réelles transformations sociales

Les acquis de nos mouvements sociaux, de notre histoire, nous font obligation de voir au-delà des objectifs du "printemps arabe", car autrement il ne serait question que d'aménager les conditions d'exercice du pouvoir par une classe politique inchangée. La seule révolution à mener est une révolution socialiste.

 

MB & Archeo. 


(a) Parmi eux Melenchon, Montbourg.

(b) Si le site de "réelledémocratie" se veut "centralisateur des infos", le texte editorial est l'expression d'une AG parisienne : "voté à l’unanimité par l’Assemblée Générale de Paris". Nous savons ici à quels errements ces formes de "démocratie directe" peuvent conduire hors d'un cadre strictement défini.

 


 

reelle democratieDémocratie réelle, maintenant !

Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d’austérité qui se multiplient partout en Europe. Le chômage a explosé et plonge dans la précarité et la misère des millions de personnes. La crise touche tout le monde. En France, alors que les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25 %. En Espagne, c’est 40 % des moins de 35 ans qui sont sans emploi.

Face à cela, le peuple espagnol s’est soulevé. Depuis le 15 Mai, ce sont des dizaines de milliers d’espagnols qui occupent les places jour et nuit. Le mouvement Democracia Real Ya ! (Une démocratie réelle maintenant !) s’organise autour de deux axes de revendications : régénération démocratique du système politique et défense d’une politique sociale. Il s’agit d’une véritable mobilisation citoyenne totalement indépendante et autogérée.

Suite aux rassemblement de solidarité organisés par les Espagnols résidant en France, nous citoyens nous reconnaissons dans les aspirations du peuple Espagnol. Nous appelons chacun à devenir acteur de cette dynamique de changement. La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les européens, à nous de saisir cette opportunité.

Face à cette oligarchie politique qui détient tous les pouvoirs, revendiquons la convocation d’une Assemblée Constituante pour rappeler à nos gouvernants que le seul souverain, c’est le peuple !
Face à la poignée d’ultra riches qui parasitent notre société, exigeons une nouvelle répartition des richesses !

Nous appelons donc partout en France à l’organisation de rassemblements et d’occupations pacifiques des places publiques. C’est en nous réappropriant l’espace public que nous déciderons ensemble des revendications et des moyens d’action (culturels, artistiques, politiques et citoyens).
La seule limite à l’exploitation, c’est la résistance à l’exploitation !

DEMOCRATIE REELLE

Publié dans Initiatives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article